Description

27 ans d’engagement pour les enfants des rues

Parce que le premier droit de l’homme est d’avoir une enfance.






Notre identité
Prométhée Humanitaire est une association , reconnue par la loi 1901, de bienfaisance, centrée sur l’enfance en danger, sans affiliation religieuse, politique ou gouvernementale.

nous nous engageons à les « élever » et ce jusqu’à l’âge adulte, s’il n y a pas pour eux de possibilité de retour en famille.



Selon l’UNESCO, « 500 millions d’enfants dans le monde souffrent et meurent dans des conditions de dénuement et de détresse extrêmes. Sans relâche, des voix s’élèvent pour dénoncer cette honte collective. »

Partout dans le monde, y compris en France, vivent des enfants sans domicile fixe, dormant dans les rues, sur les plages, sous les voitures ou sous les ponts. Leurs seules ressources : la mendicité, le vol et la prostitution.
Envahis par la peur, sans soins, ils sont à la merci d’une crise de malaria, du sida, de violences et de la drogue. L’absence de famille, la pauvreté, le chômage, la violence, l’alcool, les pathologies mentales dont souffrent certains parents, sont autant de raisons qui conduisent les enfants dans la rue. Ne s’offre alors à eux comme refuge que la drogue, souvent des diluants de peintures, pas chers et donc facilement accessibles, pour oublier la douleur physique ou morale, la faim, le froid ou les viols répétés.
Une autre menace pesant sur les enfants des rues est la récupération grandissante de ces enfants par des groupes issus de conflits politiques, idéologiques ou religieux. Livrés à eux-mêmes, ces enfants deviennent des cibles de choix . Leur donner notre protection c’est éviter que d’autres les récupèrent à mauvais escient.

Prométhée Humanitaire c’est 1 800 enfants sauvés de la rue grâce à l’aide de ses 220 bénévoles qui luttent à Paris et sur le terrain pour leur donner: un toit, une éducation et de l’amour cliqué ici pour voir les témoignages!
Notre charte : Agir en luttant contre les exclusions
Par son action, Prométhée Humanitaire privilégie plus particulièrement les enfants des rues, qui sont plus de 220 millions selon les chiffres de l’UNICEF.
Pourquoi les enfants des rues ? Parce qu’ils sont les plus démunis.
Prométhée Humanitaire revendique une démarche altruiste visant à faire prendre conscience de la situation catastrophique de ces enfants, victimes de la faim, des maladies, d’agressions ou de la prostitution.
Prométhée Humanitaire s’engage pour que ses actions portent sur la prise en charge des enfants à long terme par un accompagnement psychologique, physique et moral, la formation et l’insertion professionnelle, sans négliger le développement personnel et culturel.

Notre démarche: Le travail de terrain de Prométhée Humanitaire s’appuie sur des associations locales, efficaces et  de confiance, certifiées par au moins 7 années d’expérience auprès des enfants des rues.
Plusieurs membres de Prométhée humanitaire se rendent régulièrement sur le terrain pour :
• Suivre le travail des associations,
• Évaluer le contexte et l’améliorer avec l’équipe de terrain.
• Rencontrer les enfants des rues et ceux des centres ainsi que les acteurs officiels agissant pour la protection de l’enfance dans le pays.

Chaque enfant pris en charge par Prométhée Humanitaire se voit garantir, en plus de la nourriture et de l’hébergement, un vrai projet d’avenir comprenant un accès à l’enseignement et à des activités culturelles.

Notre implantation internationale:

1) Sénégal: En 2000, Prométhée Humanitaire a débuté un nouveau projet à Dakar, capitale du Sénégal de près de 2,9 millions d’habitants. Aujourd’hui, le centre acheté par Prométhée Humanitaire accueille une trentaine d’enfants. Notre travail de terrain vise à aller à la rencontre des jeunes dans leur environnement quotidien, les gares routières, les marchés, les salles de jeux, les corniches et autres espaces de vie qu’ils se  sont appropriés. Par cette rencontre nous tentons d’établir/rétablir des liens entre les enfants, les jeunes et les adultes et d’être présent et disponible, cela constitue la base de l’action éducative et surtout un apport de l’estime de lui et l’amour dont ils ont tant manqué et qui reste le plus indispensable à leur devenir de citoyen épanoui.

En 2020 Prométhée Humanitaire offre Humanitaire, un terrain de 1900 m2 en Casamance où l’association SPER monte un nouveau centre pour enfants des rues adolescent et jeunes adultes. Ce projet en internat permet à ces jeunes de quitter la rue en étant alphabétisés et en apprenant l’agriculture et l’élevage.

En 2022 Prométhée Humanitaire à financer un puit solaire.


2) Haïti: Nous sommes présents en Haïti depuis 2005. Notre maison se situe à Jacmel, commune de 138000 habitants qui a été particulièrement touchée par le tremblement de terre du 12 janvier 2010. Nous y abritons 16 enfants en interne, et soutenons 10 enfants en externe. Nous protégeons et assurons l’éducation de tous nos enfants jusqu’à l’âge adulte. Et du mieux que nous le pouvons nous leurs offrons un projet d’avenir pour assurer leur réinsertion sociale.

En 2022, les écoles et université tentent une ouverture en mi novembre 22, la ville est paralysée par les gangs qui tuent, kidnappent contre rançons et qui pilleent bien entendu. Le président à été assassiné le 7 juillet 2021 et il est impossible d’y organiser des élections tant la situation est dangereuse…

Deux de nos jeunes se sont fait tirer dessus. Mais nous ne les abandonnons pas et avons créer un grand potager pour tenir le coups financièrement. En 2021 nous avons commencer un mur qui s’est arrêter faute de moyen …Nous cherchons une financement pour protéger les enfants et nos plantations des bandits qui se rapprochent.

Le palais de justice à été attaqué, les gang sont infiltrés dans le ministère… Il y a plus d’électricité dans beaucoup lieu de jacmel

3) Madagascar: Notre maison se situe à Mahajanga, ville de 250 000 habitants, qui a connu une explosion du nombre d’enfant des rues dans les années 2005-2006. Nous y abritons depuis 2006, 35 enfants en interne, et soutenons 10 enfants en externe. Nous œuvrons pour les protéger, les éduquer, assurer des activités sportives, cultiver leur créativité, et éveiller leur curiosité. 4 de nos enfants réussissent brillamment à l’université, dont un a un master de droit !

Nous n’avons malheureusement pas de terrain pour cultiver et élever des poules afin de faire face à l’augmentation massive du prix de la nourriture dans le monde.